La cigarette électronique rend-elle les jeunes accros à la nicotine?

La cigarette électronique peut offrir de nouvelles expériences aux jeunes. Or, les dangers sont bel et bien réels. Pour un non-fumeur, le risque de dépendance à la nicotine est élevé. Mais est-ce le seul ingrédient qui présente des dangers pour l’utilisateur ?

La  cigarette électronique : comment ça marche ?

La cigarette électronique est équipée d’une batterie destinée à alimenter le dispositif, d’un atomiseur avec une résistance qui sert à chauffer l’e-liquide, d’un réservoir pour accueillir l’e-liquide et d’un embout pour aspirer la vapeur qui procure le hit tant recherché par les vapoteurs. Le fonctionnement est très simple : il faudrait à priori verser l’e-liquide de votre choix dans le réservoir. Lorsque le vapoteur appuie sur le bouton, la résistance se met à chauffer, et transforme le liquide en vapeur. Si vous optez pour des modèles plus performants, il est possible de moduler la tension et la puissance de l’appareil en fonction de vos besoins. L’avantage de l’e-cigarette ? Elle est moins dangereuse que la cigarette traditionnelle et offre une large gamme de saveurs pour faire varier le plaisir.

La nicotine est-elle nocive ?

L’e-liquide peut contenir ou pas de la nicotine. Cette substance procure un effet relaxant sur le cerveau, ce qui peut entraîner une dépendance à la nicotine. Si le vapoteur ne prend pas la bonne dose, il peut faire face à des sensations de manque qui peuvent se caractériser par un vertige, des maux de tête, des vomissements… Pour un fumeur, grâce à la cigarette électronique, il peut réduire drastiquement le taux de nicotine après plusieurs semaines d’utilisation. Mais pour les jeunes, mieux vaut se contenter d’un e-liquide sans nicotine afin de limiter le risque de dépendance. Si vous êtes déjà un habitué, pour arrêter définitivement, ayez pour objectif d’atteindre le zéro ml de nicotine.

Les autres composants de le-liquide ne sont-ils pas dangereux ?

Le liquide de la cigarette électronique contient plusieurs ingrédients. Le propylène glycol et la glycérine végétale forment la base de l’e-liquide. Le taux est exprimé en PG/VG. Le PG procure ce qu’on appelle le hit alors que VG permet d’intensifier le volume de la vapeur et d’adoucir les arômes. Les parfums quant à eux, donnent du goût à l’e-liquide. Actuellement, on distingue 5 types de saveurs : la saveur gourmande, fruitée, boisson, mentholée et classique. Sur le marché, vous trouverez certainement un e-liquide à votre goût. Enfin, le mélange peut contenir de l’eau et de l’alcool. En tout cas, utiliser dans les conditions normales, tous ces composants ne présentent aucun danger pour le vapoteur.

Cigarette électronique : méthode anti-tabac ?
La cigarette électronique fait-elle maigrir ?